Rejoins-nous !

Critique : Apaches (2023) – Comment rater sa vengeance ?

Apaches est un film français, dramatique et historique, sorti le 23 février 2023 au cinéma, écrit et réalisé par Romain Quirot. C’est son second long-métrage.
Sommaire

C'est quoi le synopsis d'Apaches ?

Nous sommes plongés à Paris à la fin du XIXè siècle. Un groupe de gangsters sévit en ville : les Apaches. Orphelins, pauvres ou marginaux, cette bande vandalise, vole ou tue pour subvenir à leurs besoins (et pour se faire plaisir.). On suit les traces de Billie (interprétée par Alice Isaaz) qui souhaite venger la mort de son frère. Pour arriver à ses fins, elle va intégrer le gang. 

Alors, c'est bien Apaches ?

Bilan plutôt mitigé, voire décevant. Apaches démarre plutôt bien, avec sa tirade autour de la haine et de la vengeance. Et finalement, il s’essouffle et emprunte l’autoroute, destination porte de Clichés. 

Les points forts d'Apaches

L’ambiance victorienne est très bien retranscrite à l’écran. Les décors, les costumes et le maquillage sont crédibles : l’immersion est bonne. 

Par moment, le film nous offre des mises en scène originales. On voyage dans les rues de Paris, on fait un saut dans l’esprit de Billie, puis on termine par quelques scènes de violence et de beuverie. Le réalisateur s’amuse avec cette époque, et le plaisir se fait ressentir.

Le casting remplit bien son travail. Le prêtre Marius (interprété par Bruno Lochet) apporte des touches d’humour et arrive à nous émouvoir. L’Ours (interprété par Artus) se présente comme le bon vivant et l’homme violent : “j’suis un mec bien, et, pourtant, ça m’empêche pas de tuer des gens, de temps en temps.”

Les liens entre les personnages se tissent assez naturellement et permettent de les humaniser.

Les points faibles d'Apaches

Le personnage de Billie, déterminé et obstiné à venger son frère, semble promettre des scènes de haute violence et de cruauté. Finalement, à part le premier meurtre, la rage du personnage n’est pas tant flagrante. Alors que l’on s’attend à une furie sans morale, qui aurait contrasté avec les autres criminels, Billie perd de son charme et devient “molle”. Pourquoi ? Parce qu’une relation amoureuse se crée entre elle et sa cible. Tout devient prévisible, à la seconde près. On tombe dans la romance d’ado digne d’un teenage movie.

La tournure que prend le scénario est le problème du film. On imagine des scènes d’actions de haut voltige de la part des criminels, pour qu’en fait, on assiste à quelques scénettes de quelques minutes sans trop de risque (à l’exception de la séquence de l’appareil photo, qui est une excellente idée). Les dialogues tombent à plat. Nos criminels s’accoutument de leur étiquette et manquent de profondeur. On voit arriver les trahisons, et certaines morts sont oubliables et négligées. La fin (prévisible) est décevante mais pas inintéressante. Le réalisateur aurait pu proposer une meilleure mise en scène pour accompagner la tragédie.

Au début du film, Billie est plongée dans des rêves énigmatiques et colorés où elle perçoit son frère décédé. Plutôt bien réalisées, ces séquences ne sont pas suffisamment exploitées, alors que notre (anti-)héroïne est quasi-constamment sous alcool ou drogue. Cela aurait permis une introspection du personnage afin de suivre son évolution.

L’idée des entre-actes est peut être bonne sur le papier, mais casse le rythme par son volume et ses interruptions. Il y a beaucoup de plans rapprochés, intimistes, et cela aurait été intéressant de varier davantage, afin de respirer. 

D’ailleurs, ne regardez pas le trailer, il raconte et montre presque tout.

Bilan d'Apaches

Un démarrage qui promettait du lourd, de la cruauté et de la violence, mais qui tombe dans le teenage movie. Apaches connaît ses points forts mais subit ses points faibles. On aurait pu avoir un genre de Old Boy (Park Chan-wook, 2003) dans une ambiance victorienne, colorée et agressive. Le réalisateur Romain Quirot en est à son second long-métrage. Il doit gagner en maturité dans l’écriture des personnages, des dialogues et plus globalement, du scénario. Curieux de découvrir ses futures réalisations.

Quelques articles populaires

Marvel’s Midnight Suns – Avis 2024

Marvel’s Midnight Suns est un jeu de stratégie en tour par tour, développé par Firaxis Games, édité par 2k, sorti...
Read More
Marvel’s Midnight Suns – Avis 2024

🥩 BBQ Party Strasbourg – un Barbecue façon Street Food !

Éphémère Food est revenue avec un Barbecue Party le 4 et 5 mai 2024 Boulevard de la Marne à Strasbourg...
Read More
🥩 BBQ Party Strasbourg – un Barbecue façon Street Food !

Critique : The Fall Guy (2024) – Ryan Gosling au meilleur de sa forme !

The Fall Guy est une comédie d'action, sortie le 1er mai au cinéma, réalisée par David Leitch.
Read More
Critique : The Fall Guy (2024) – Ryan Gosling au meilleur de sa forme !

Critique : Back to Black (2024) – un destin tragique

Back to Black est un biopic sur Amy Winehouse, sorti le 24 avril 2024 au cinéma, réalisé par Sam Taylor-Johnson.
Read More
Critique : Back to Black (2024) – un destin tragique

Critique : Sky Dome 2123 (2024) – Un concept génial inexploité

Sky Dome 2123 est un film de science-fiction slovaquo-hongrois, sorti le 24 avril 2024 au cinéma, réalisé par S Szabó...
Read More
Critique : Sky Dome 2123 (2024) – Un concept génial inexploité

Critique : Challengers (2024) – Zendaya est une déesse !

Challengers est une comédie romantique, sortie le 24 avril 2024 au cinéma, réalisée par Luca Guadagnino.
Read More
Critique : Challengers (2024) – Zendaya est une déesse !

Critique : Civil War (2024) – l’horreur de la guerre civile

Civil War est un film d'anticipation, sorti le 17 avril 2024, réalisé par Alex Garland.
Read More
Critique : Civil War (2024) – l’horreur de la guerre civile

Critique : Rebel Moon Partie 2 L’Entailleuse (2024) – votre film du dimanche après-midi

Rebel Moon 2 est un film de science-fiction américain, sorti le 19 avr 2024 sur Netflix, réalisé par Zack Snyder.
Read More
Critique : Rebel Moon Partie 2 L’Entailleuse (2024) – votre film du dimanche après-midi

Strasbourg x Animation : le Studio Amopix pour une avant-première exclusive !

A l’occasion du 22e anniversaire du studio d’animation Amopix, l’équipe a accueilli le grand public pour une avant-première exclusive !
Read More
Strasbourg x Animation : le Studio Amopix pour une avant-première exclusive !

Critique : Monkey Man (2024) – Dev Patel veut se venger !

Monkey Man est un film d'action thriller, sorti le 17 avril 2024, réalisé par Dev Patel.
Read More
Critique : Monkey Man (2024) – Dev Patel veut se venger !